Sélectionner une page

Partir dans l’espace, marcher sur la lune et au-delà, c’est le rêve de nombreuses personnes mais c’est surtout l’accomplissement de toute une vie de travail et de sacrifices. Pour devenir astronaute, il faut s’accrocher. Il y a beaucoup de prétendants mais les élus sont peu nombreux. 

Avec le développement du tourisme spatial (avec notamment Virgin galactics, Space X et Blue Origin), il sera peut-être possible pour tout le monde de voyager dans l’espace. En attendant, sciences physiques, mathématiques et exercices physiques seront vos alliés pour devenir un astronaute de l’ESA.

Qu’est ce que l’ESA ?

L’ESA est l’agence spatiale européenne ou en anglais “European Space Agency”. Cette agence est née en 1962. C’est la collaboration de 22 États membres dont la France. Cette organisation a pour but l’exploration et la recherche spatiale et emploie plus de 2 200 scientifiques et techniciens avec un budget annuel de plus de 6 milliards d’euros (en comparaison le budget de la NASA est de 20 milliards par an).

Pour les personnes ayant la nationalité européenne, partir avec l’ESA est la seule solution pour quitter la planète terre et voyager dans l’espace. Chaque année, l’agence spatiale européenne recrute entre 5 et 10 astronautes parmi plus de 10 000 aspirants. Il est donc très difficile de faire partie des sélectionnés.

Les critères physiques et nationaux

Pour devenir astronaute à l’ESA, il faut avoir moins de 50 ans, mesurer entre 1 mètre 55 et 1 mètre 90, être citoyen d’un pays membre de l’agence et avoir un diplôme de Master scientifique ou d’ingénieur.

Il n’existe donc à proprement parler pas de diplôme spécifique pour devenir astronaute. Les astronautes peuvent venir de domaines d’expertise très différents mais ce sont généralement des personnes très diplômées. Il faut aussi parler anglais couramment (parler le Russe peut être un plus) et avoir quelques capacités mentales au-dessus de la moyenne pour pouvoir garder son calme dans toutes les situations.

Il faut savoir que tous les astronautes qui sont employés par l’agence européenne ne partiront pas dans l’espace. Il y a des titulaires et des réservistes. Il existe donc une deuxième sélection au sein de la sélection.

La formation pour devenir astronaute

Pas de réelle formation

Il n’y a pas de formation à choisir pour devenir astronaute. Il faut tout d’abord que vous ayez une bonne condition physique et que vous soyez parmi les meilleurs dans votre spécialité : ingénierie, physique, chimie…

Et si vous êtes sélectionné, vous devrez effectuer un entraînement intensif.

L’entraînement intensif

Les quelques personnes qui sont sélectionnées pour devenir astronautes titulaires ou réservistes vont devoir suivre une formation qui va durer plus de 18 mois.

La formation des astronautes leur enseigne toutes les connaissances indispensables au fonctionnement des engins spatiaux et à la survie dans l’espace. La formation se fait à Cologne, en Allemagne et est enseigné à un groupe de 12 à 16 personnes.

Les entraînements comprennent des stages de survie, des exercices physiques intenses pour pouvoir encaisser les décollages et l’atterrissage des fusées ainsi que la vie en apesanteur.

La formation comprend également des entraînements en piscine dans des répliques grandeur nature de la station spatiale internationale (ISS). Enfin, la formation comprend des exercices techniques pour pouvoir réparer n’importe quel appareil de l’ISS et colmater une fuite en cas d’impact d’un petit astéroide.

Parmi la dizaine de personnes qui vont effectuer la formation, l’agence spatiale européenne choisira les meilleurs pour partir dans l’espace. Et il faut être patient et attendre son tour. Par exemple, Thomas Pesquet a commencé sa formation en 2009 mais n’est parti dans l’espace qu’en 2016, soit 7 années plus tard.